Avec chaque personne est passé un accord fondé sur la confiance et le respect . Sans confiance, la vie dans la maison est impossible. C'est pourquoi le cœur de la maison est l'Oratoire car c'est de la Source elle-même que vient toute confiance ou amitié. Par nous même, nous ne pouvons rien... Il existe un règlement intérieur très simple, expliqué aux invités, il ne demande qu'une bonne volonté pour être respecté. Les bénévoles vont vivre nuit et jour dans la maison suivant les horaires qu'ils auront choisis, suivant leurs disponibilités. Ils essaient de servir le plus humblement possible et avec leurs propres blessures, les amis des rues qui se présentent à la maison de Marie. Ils essaient de vivre, du moins, ils désirent vivre ce dont parle le Père Daigneault : "Il faut avoir été miséricordié pour devenir miséricordieux. Il faut avoir un cœur de pauvre pour s'approcher d'un pauvre. Il ne s'agit pas tant de faire, il s'agit de rayonner l'amour à travers nos propres blessures..."
'' La Miséricorde , écrit le Père Daniel Ange, loin d'être un Amour qui se « penche sur », qui « revêt » du dehors, est au contraire un Amour qui fait sienne la misère des autres, une tendresse qui épouse toute détresse. Un Amour qui prend la place de l'autre, sans condition et sans défense.''
Pourquoi la Miséricorde ? Il s'agit de servir , de se faire tout petit devant cet homme blessé. L'amour humble ne s'acquière qu'en prenant de plus en plus connaissance de ses propres faiblesses ou ténèbres. On ne sert pas depuis le haut de notre pitié ou de notre bonne conscience, on sert depuis le fond de notre cœur meurtri mais qui a déjà rencontré et recherche sans cesse la Miséricorde de Dieu pour sa propre misère.
Comment s'organise la vie dans la maison de Marie ? Simplement. Chacun est accueilli comme celui que l'on attendait « pour que la fête commence » Dans la journée, les amis de la rue sont accueillis par les bénévoles présents. Ils viennent se mettre au chaud (ou au frais l'été), parler, prendre un café ou une soupe, se laver, faire un somme, changer de vêtements, trouver une couverture... De l'échange qui s'instaure, de la demande qui est faite, ils sont invités à rester s'ils le désirent. Certains resteront longtemps, d'autres peu de temps. A chacun, une réponse est donnée suivant ce qui peut être fait ou proposé.
La maison de Marie
La maison de Marie
La maison de Marie
La maison de Marie
Accueil Nous & Eux Nos moyens La maison Comment servir ? Soupières de Marie Infos Pratiques Journal Atelier des barrailsLa maison de Marie